SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CLAUDIO CAÇAPA : "LA COUPE DE LA LIGUE A CHANGÉ MA VIE"

Mercredi 29 Juillet - 06:50

Football


Claudio Caçapa - © Gaël Berger
L'actuel adjoint de Rudi Garcia, en charge des défenseurs, est revenu pour Radio Scoop sur la finale de 2001, remportée par l'OL face à Monaco (2-1, après prolongation), dont il a été un des héros. Le Brésilien nous raconte comment ce 5 mai 2001 a changé sa vie.

La Coupe de la Ligue, ça doit faire remonter les souvenirs ?
« Oui, et des beaux ! Cette finale de 2001, c'est un des plus beaux souvenirs de mon passage à l'OL et même de toute ma carrière. Déjà, avec le but marqué, lorsque je termine dans les filets, ce dont on me parle encore. Et puis l'après-match, avec le président Jean-Michel Aulas qui vient me voir dans le vestiaire, juste après le match, en me disant : « on va te garder au club ».

"J'ai pris ce match comme ma dernière chance de rester à l'OL"


Vous étiez arrivé à Lyon en janvier 2001, soit quatre mois auparavant, avec un contrat court qui se terminait en fin de saison.
« Tout à fait, parce que Florent Laville avait subi une grave blessure et l'OL avait seulement besoin d'un défenseur pour la deuxième partie de saison. Donc cette finale, avec ce but et la victoire, a changé ma vie ! Avant cette finale, j'avais très peu joué et je ne savais pas si le club voulait me garder ou pas ».



Vous aviez la sensation de jouer une partie de votre carrière ce jour-là ?
« Oui, je le savais et j'ai pris ce match comme ma dernière chance de rester à l'OL. Dès que je suis arrivé, l'hiver précédent, je n'avais qu'un objectif : rester à Lyon et ne pas retourner au Brésil. Mais le jour de la finale, tout est allé très vite puisque j'ai découvert que je jouerai seulement une heure et demie avant le coup d'envoi. J'étais très content et je savais que c'était l'opportunité de montrer de quoi j'étais capable ».

Vous souvenez-vous de votre but ?
« Ah oui (grand sourire) ! Je récupère le ballon, je fais un double une-deux avec Steve Marlet. Il y avait Sonny Anderson devant moi, et pour une fois, je lui ai dit « pousse toi, laisse-moi le ballon ! » Et puis j'ai réussi à devancer le gardien de Monaco, Stéphane Porato, pour le lober. 1-0 pour nous ! Ce but représente ce que j'adorais faire, surtout quand j'étais jeune (rires). Ensuite, Monaco a égalisé en seconde période, puis Patrick Müller a marqué le but vainqueur en prolongations ».


Vous rappelez-vous tous les moments ?
« Bien sûr, je n'ai pas besoin de retourner au Stade de France pour me remémorer les moments, les endroits et les émotions. De toute façon, dès que j'entends « Coupe de la Ligue », j'ai la finale qui déroule dans ma tête. L'image qui reste, pour moi, c'est le retour à Lyon. Quand le train est arrivé à la gare, les supporters nous attendaient. Il y avait un monde, pffff… J'en ai encore des frissons rien que d'en parler ».

"On a pris goût à la victoire"


Le club n'avait rien gagné depuis 28 ans, avant de dominer le foot français durant une décennie. Cette Coupe de la Ligue a-t-elle été le déclencheur ?
« Oui, je pense. On a pris goût à la victoire. Entre nous, les joueurs, on se disait « c'était tellement bon de fêter un trophée, qu'on veut le refaire tous les ans ». Les supporters aussi ont compris ce que représentait un trophée.

L'histoire peut-elle se répéter vendredi, avec un trophée pour l'OL après 8 ans d'attente ?
« J'espère, je vois à l'entraînement que les joueurs ont faim. S'ils gagnent, ils rentreront dans l'histoire du club, d'autant plus que c'est la dernière édition de la compétition ».

Justement, êtes-vous l'homme le plus malheureux de l'arrêt de la Coupe de la Ligue ?
(Rires) C'est vrai que je ne suis pas très content, c'est vraiment dommage ! Quoi qu'il arrive, cette compétition, je ne l'oublierai jamais de ma vie ».

►Football

Coupe de la Ligue : Kylian Mbappé forfait pour la finale contre l'OL

L'attaquant du PSG a été blessé à la cheville...