SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES : LE PLAN BLANC ACTIVÉ DANS TOUS LES HÔPITAUX DE LA RÉGION

Mercredi 8 Décembre - 11:00

COVID-19


Un bloc opératoire à l'hôpital - © Pixabay / sasint
Face à la dégradation de la situation sanitaire, l'Agence régionale de santé (ARS) demande ce mercredi à tous les établissements de santé, publics et privés, d'activer leur plan blanc et de procéder à des déprogrammations.

La circulation du virus s'accélère chez nous et partout en France, avec notamment plus de 59.000 nouveaux cas détectés ce mardi. Du jamais vu depuis novembre 2020.

Si la couverture vaccinale atténue l'impact de ces contaminations sur le système de santé, les hospitalisations continuent tout de même de grimper.

Ce mardi, plus de 1.500 patients Covid étaient hospitalisés dans les établissements d'Auvergne-Rhône-Alpes, dont 275 en soins critiques.

"Par anticipation de l'évolution des besoins en lit de réanimation, après concertation avec l'ensemble des fédérations d'établissements hospitaliers, le directeur général de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes demande à tous les établissements publics et privés d'activer leurs plans blancs", annonce ainsi l'Agence régionale de santé, ce mercredi, dans un communiqué.


Un dispositif mis en place au moins jusqu'au 3 janvier


"Les établissements de santé sont appelés à organiser de façon concertée sur leur territoire des déprogrammations d'une partie de leur activité chirurgicale, d'une part pour assurer une augmentation coordonnée des lits de réanimation, en veillant à une répartition équilibrée entre tous les établissements et d'autre part contribuer à l'accueil des patients en hospitalisation conventionnelle, ajoute-t-elle.

L'ARS demande également aux établissements d'attacher "une attention particulière au maintien adapté des activités de chirurgie carcinologique et de greffe, ainsi qu'à la prise en charge des maladies chroniques".

L'activation de ce plan blanc prend effet dès ce mercredi et sera maintenu jusqu'au 3 janvier, avec une réévaluation fin décembre.

L'Agence demande aux établissements de "porter une attention particulière aux relations avec les usagers". "Il est essentiel qu'ils soient régulièrement informés des situations pouvant avoir une incidence sur les modalités de leur prise en charge", assure-t-elle.

Par ailleurs, les professionnels de santé volontaires (étudiants, retraités, libéraux, salariés…) souhaitant venir en soutien des équipes soignantes à l'hôpital sont appelés à se faire connaître via la plateforme Renfort RH, mise en place par le ministère des Solidarités et de la Santé.

Face à l'accélération de la circulation du Covid-19 mais aussi des maladies hivernales (bronchiolite, gastroentérite…), les professionnels de ville sont également appelés à se mobiliser pour assurer l'accueil et la prise en charge de patients nécessitant des soins non urgents et non programmés.

Enfin, l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes rappelle à l'ensemble des habitants de la région qu'il est nécessaire d'appeler le 15 avant de se rendre dans un service d'urgences.