SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CHAMPIONS CUP : CONTRE LES BULLS, DERNIÈRE CHANCE POUR LE LOU

Vendredi 20 Janvier - 05:00

Rugby


L'entraîneur du LOU Xavier Garbajosa - © Radio SCOOPa
Le LOU abat ses dernières cartes dans cette Champions Cup 2022-2023, en recevant les Sud-Africains des Blue Bulls, sans être tout à fait maître de son destin.

Un match de Coupe d'Europe… contre des Sud-Africains ! C'est la particularité de la Champions Cup cette année : la prestigieuse compétition de rugby intègre des équipes de l'hémisphère sud. C'est la raison pour laquelle le LOU reçoit les Bulls de Pretoria, vendredi 20 janvier à 21 heures à Gerland.


Le match aller en Afrique du Sud, en décembre, avait donné lieu à une confrontation spectaculaire : 42 à 36 pour les Bulls avec onze essais au total ! Le deuxième ligne du LOU Félix Lambey s'attend donc à nouveau à un choc, vendredi : 


On découvre de nouveaux joueurs qu'on n'a pas l'habitude d'affronter. Le premier match, il y a eu énormément d'essais, énormément de jeu, mais c'est ce qu'on a l'habitude de retrouver en Coupe d'Europe, donc il n'y a pas spécialement de surprise. C'est vraiment la caricature du jeu sud-africain, avec beaucoup de défi physique, donc on sait à quoi s'attendre. On sait que ça va tourner beaucoup autour du combat, peu de passes, du jeu frontal, et il faut répondre à ce niveau-là.



Le LOU n'est pas maître de son destin



Ce quatrième et dernier match de poules est crucial pour Lyon, qui n'a pas son destin en main, et qui peut aussi bien se qualifier en 8e de finale, être repêché en Challenge Cup, ou être éliminé.



Les Lyonnais sont actuellement dixièmes de leur poule de douze équipes. Les huit premiers disputent les huitièmes de finale de la Champions Cup, contre les huit premiers de l'autre poule. Les équipes arrivant aux neuvièmes et dixièmes places sont reversées en Challenge Cup, la "petite" Coupe d'Europe, dont le LOU est tenant du titre. Les onzièmes et douzièmes sont éliminés.

Lyon a besoin d'une victoire pour espérer se qualifier en huitièmes de finale, mais devra quoi qu'il en soit surveiller les autres résultats du week-end. 

Un cadeau empoisonné ?


Vu ses difficultés cette année sur le plan européen (trois défaites en trois matches, seulement trois points de bonus), le LOU n'aurait-il pas intérêt à se laisser glisser en Challenge Cup, au lieu de risquer un affrontement contre une équipe arrivée parmi les premières de la poule B en Champions Cup... Autrement dit, un cadeau empoisonné ? 


L'entraîneur Xavier Garbajosa balaye cette hypothèse.


Un cadeau empoisonné de jouer un 8e de finale ? Ce n'est ni un cadeau, ni un poison. C'est une chance ! Ce serait la première fois que le LOU se qualifie à ce niveau, donc c'est une étape importante de la construction de ce club.



Félix Lambey est sur la même longueur d'onde.


Quand on a l'occasion de jouer des phases finales de Champions Cup, on la prend, parce que ça reste quand même assez exceptionnel, même si le format a bien évolué cette saison. On a déjà regardé, en 8e ça pourrait être Toulouse, ça pourrait être La Rochelle… On n'a pas gagné à La Rochelle, mais on a déjà gagné à Toulouse, donc on ne sait jamais ! Ce serait très bien pour le club qu'on puisse jouer des phases finales dans cette compétition.



Le LOU aura besoin du soutien de tout le stade de Gerland pour ce match décisif.