SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

VILLEURBANNE : LE QUARTIER GRATTE-CIEL POURSUIT SA TRANSFORMATION XXL

Mercredi 16 Juin - 05:30

Actu. locale


La future avenue Henri Barbusse prolongée. - © Léa Duperrin / Radio SCOOP
Le projet entamé il y a dix ans sera probablement terminé à horizon 2030. Il s'agit de doubler le centre-ville existant tout en conservant sa particularité historique. 2021 marque une nouvelle étape.

Prolonger le centre-ville sur 8 hectares au Nord de l'avenue Henri Barbusse. Le projet est de taille avec l'objectif de construire 832 logements, de doubler la surface commerciale existante, tout en proposant des équipements publics aux habitants.

De nouvelles orientations


Les élus Villeurbannais veulent d'abord insister sur l'importance de la part de logements abordables, avec un prix régulé : environ 54%. Un quart des logements seront proposés en Bail Réel Solidaire.

Dans le projet final, une réduction de 5% des logements a été retenue pour atteindre 832. En contrepartie, les espaces publics seront agrandis (+ 1.689m²). Près de 483 arbres seront plantés sur les futurs espaces publics.

"Nous avons travaillé ces dernières semaine à prendre en compte l'enjeu climatique. Cela passe par plus de végétalisation notamment des logements, avec la création de jardins. Mais c'est aussi travailler sur les bons matériaux pour que les logements soient habitables même en plein été avec les grosses chaleurs", détaille Agnès Thouvenot, première adjointe au maire de Villeurbanne déléguée notamment à l'urbanisme.

L'objectif est aussi de doubler la surface commerciale existante dans le centre-ville. Mais pas n'importe comment prévient le maire de Villeurbanne : "Nous ne souhaitons pas que les commerces soient propriété d'un bailleur privé, puisque l'on souhaite savoir ce qui va s'installer et même, choisir avec les habitants. Ce ne sera pas une énième rue commerçante lambda", assure Cédric Van Styvendael.



Ne pas rompre avec le quartier historique


En 2030, la Ville espère ainsi accueillir 1.750 nouveaux habitants. Forcément, les équipements doivent être au rendez-vous. L'école Rosa Parks a déjà été livrée tout comme le nouveau complexe sportif. Reste le futur lycée en construction, ainsi qu'une crèche qui doit aussi sortir de terre. Il y aura également un nouveau cinéma, le Zola, avec quatre salles déplacé sur la nouvelle esplanade Agnès Varda. À noter enfin, le passage du futur tram T6 d'ici la fin du mandat en 2026.

Le futur lycée en construction. © Radio SCOOP


Les équipes de la Métropole et de la Ville souhaitent surtout ne pas défigurer le quartier historique. "Il y a une forme de pression, et même d'angoisse avec la peur du mauvais geste", a ainsi rappelé Cédric Van Styvendael. Une attention particulière sera donnée à l'architecture des bâtiments pour rester dans le prolongement des gratte-ciel construits dans les années 30, en bien plus moderne évidemment.

Pour ne rien rater des dernières actualités du projet, une réunion publique se déroule en visio ce mercredi soir à partir de 18h30.

Le nouveau complexe sportif. © Radio SCOOP