SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

VILLEURBANNE : À SAINT-JEAN, OBJECTIF ZÉRO CHÔMEUR

Mercredi 16 Septembre - 05:30

Actu. locale


L'entreprise Emerjean dans le quartier Saint-Jean à Villeurbanne. - © Léa Duperrin / Radio Scoop
Depuis 2017, le quartier Saint-Jean à Villeurbanne expérimente le dispositif "territoire zéro chômeur de longue durée". Un exemple qui pourrait servir de modèle ailleurs dans la Métropole de Lyon. Reportage.

"Ici, on lave les couches réutilisables pour les bébés", explique Amélie au milieu de la blanchisserie. "On répare des vélos aussi, on fait du trie de bouteilles en plastique, on fait tout ça !", énumère la jeune femme employée depuis 2018. Avant Emerjean, Amélie travaillait aux côtés de personnes âgées. Ici, elle "touche à tout", elle a "l'impression d'évoluer".

80 salariés pour des activités d'intérêt général


Juste à côté se trouvent les cuisines où s'affairent trois autres salariées et l'atelier couture où se fabriquent une série de sacs pour l'entreprise Eau du Grand Lyon. Ils sont 80 à travailler pour Emerjean, avec une trentaine d'activités différentes et des modules de formation. Beaucoup de travaux manuels, d'intérêt général. Emerjean n'a pas le droit d'entrer en concurrence avec d'autres entreprises.

Le dispositif s'adresse à des personnes éloignées de l'emploi, vivant dans les quartiers populaires. L'objectif n'est pas seulement de donner du travail - des CDI sans sélection - mais aussi de générer du lien social et de l'entraide. Emerjan grandit, et s'agrandit même : d'ici le mois de décembre, des locaux flambants neufs seront inaugurés.

Cinq projets à l'étude


L'épidémie a durement touché Emerjan, qui vit en grande partie de ses partenariats avec d'autres entreprises locales. "On a perdu 50% de nos ressources, mais en même temps on a su s'adapter. On intervient sur de la désinfection de locaux, la fabrication et l'entretien de masques", explique Bertrand Foucher le président d'Emerjean.

D'autres communes de la Métropole auront-elles droit à leur entreprise solidaire ? "Nous l'espérons oui", commente Bruno Bernard le président de la Métropole de Lyon. "Notre volonté politique, ce n'est pas d'attirer encore plus de monde sur la Métropole, mais bien de proposer du travail à ceux qui y vivent depuis longtemps déjà", explique-t-il.

Début octobre, des réunions auront lieu avec les maires des communes volontaires. Cinq territoires zéro chômeur ont déjà déposé une candidature sur la Métropole de Lyon.