SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

VÉNISSIEUX : UN BOUCHER OFFRE DES REPAS À 1.000 ÉTUDIANTS

Jeudi 18 Mars - 17:14

Actu. locale


La Grande Boucherie Slimani à Vénissieux - © Valentin Chenard
"Ça pourrait être mes enfants, alors je veux les aider": dans sa boucherie de Vénissieux, Mourad Slimani regarde une file d'étudiants précarisés par la crise sanitaire attendre de pouvoir repartir avec un sac de denrées alimentaires qu'il a décidé de leur offrir.

"Notre commerce n'a pas été touché par la crise du Covid, alors on voulait aider", explique celui qui est surnommé "Le boucher au grand coeur" depuis qu'il a offert le mois dernier près de trois tonnes de viande. "Après ça, j'ai voulu faire pareil avec les étudiants", confie l'artisan.

Ce jeudi, sur simple présentation de leur carte universitaire, les jeunes récupèrent deux grands sacs avec des steaks hachés, des cordons bleus, des terrines mais aussi des pâtes, du riz, du pain de mie ou encore une bouteille de soda.

Un panier plus que bienvenu


"Je vais tenir une semaine et demie avec ça", se rassure Nephtalie Joseph, étudiante en deuxième année de droit, pour qui "c'est dur de trouver le sommeil le ventre vide". "J'ai redoublé. Ca m'a fait perdre la bourse que j'avais l'an dernier. Et puis un de mes jobs de babysitting a arrêté de m'appeler", explique la jeune femme qui, ces dernières semaines, n'a parfois mangé "que du pain".

Yann-Amel, 22 ans, a été prévenu de l'élan de générosité par un ami sur WhatsApp. "Ça fait 15 jours que je n'ai pas mangé de viande", confie le jeune homme, arrivé de Côte d'Ivoire en septembre pour suivre un master dans une grande école de commerce de Lyon.

Ses parents restés au pays l'aident, "mais ça ne suffit pas"."Je voulais devenir livreur à vélo mais ce n'est pas possible avec le rythme des cours".

Un réseau d'entraide


Après avoir pioché dans ses 35.000 euros de bénéfices de 2020 pour financer sa première distribution de viande, Mourad Slimani a cette fois décidé de faire appel à son réseau constitué pendant 20 ans comme directeur commercial pour un négociant de viandes.

Cinq autres entrepreneurs de la boucherie et de l'épicerie sont venus soutenir sa cause par leurs dons en nature. "Comme je suis connu dans le métier, ça n'a pas été trop difficile", indique Mourad Slimani qui a prévu d'aider au total 1.000 étudiants.

Ces dernières semaines, les initiatives de restaurateurs et d'entreprises se sont multipliées pour voler au secours des étudiants de la capitale des Gaules.

"On doit compter sur des gestes de commerçants locaux", se lamente Majdi Chaarana, trésorier national de l'Unef, présent à la distribution de Vénissieux. Pour lui, "c'est à l'Etat de répondre aux étudiants qui meurent de faim".

Retrouvez dans cette vidéo, l'interview de Mourad Slimani le 10 février dernier, lors de sa première distribution à des habitants de Vénisseux.

Revenez plus tard pour un autre sondage ! ;)