SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

RHÔNE : LES DERNIÈRES MESURES POUR ENDIGUER L'ÉPIDÉMIE DE COVID-19

Lundi 21 Septembre - 14:21

COVID-19


Le préfet du Rhône, Pascal Mailhos - © Céline Boucharlat
Le Préfet du Rhône a fait le point ce lundi après-midi. Pascal Mailhos a annoncé plusieurs nouvelles mesures, concernant le port du masque, les rassemblements, la Foire de Lyon, les restaurants et les établissements scolaires.

"Je prends aujourd'hui plusieurs nouveaux arrêtés qui prendront effet demain, mardi, à 6 heures", annonce Pascal Mailhos.

1re catégorie : Lyon et Villeurbanne. Dans ces deux communes, le port du masque reste obligatoire dans l'espace public en permanence. "Cette mesure a été confirmée par le Conseil d'État", assure le Préfet, qui estime que "les données épidémiologiques sont inquiétantes".

2e catégorie: dans 10 communes de plus de 10.000 habitants, le port du masque devient obligatoire entre 6 heures et 2 heures. Il s'agit de Bron, Caluire-et-Cuire, Décines-Charpieu, Ecully, Saint-Fons, Saint-Genis-Laval, Tassin-la-Demi-Lune, Vaulx-en-Velin, Vénissieux et Villefranche-sur-Saône.

3e catégorie : dans toutes les autres communes du Rhône, le port du masque reste obligatoire autour des écoles et à proximité des stations de transport en commun. Il s'étend autour des salles de sport, des salles de spectacle et des parkings des centres commerciaux.




Les établissements scolaires


Le port du masque est obligatoire dans les collèges, les lycées et les universités, dans les espaces clos comme dans les espaces ouverts. Il est également obligatoire dans un périmètre de 50 mètres autour des établissements.

Quand un enfant est positif, les autres élèves ne sont plus considérés comme des cas contact. "Le risque de transmission est rare d'enfant à enfant et d'enfant à adulte", justifie Olivier Dugrip, le recteur de l'Académie du Rhône, qui ajoute : "ce n'est que lorsqu'il y a 3 cas confirmés dans la même classe et ne vivant pas dans le même foyer qu'on pourra fermer la classe ou l'école" (voir article ci-dessous).

Davantage de sanctions pour les restaurants


Les évènements regroupant 5.000 personnes sont désormais interdits. La jauge est abaissée à 1.000 personnes maximum, notamment concernant les événements sportifs et les salles de spectacle.

Pour les restaurants, pas de fermeture anticipée comme dans d'autres départements. Le principe de 10 personnes maximum par table reste valable. Les clients doivent être servis à table, ils doivent porter le masque pour circuler dans l'établissement. Les contrôles seront renforcés dans les établissements. "Il n'y aura plus de pédagogie mais des sanctions. Je n'hésiterai pas à prononcer des fermetures administratives. S'il y en a trop, je prendrai des mesures plus fermes", prévient Pascal Mailhos, le Préfet, qui précise que ces mesures sont valables durant deux semaines.

La consommation et la vente d'alcool seront désormais interdites entre 20 heures et 6 heures du matin sur la voie publique.

Il est possible de se réunir, mais il est "vivement recommandé" de ne pas se retrouver à plus de 10 personnes, même dans les cercles amicaux, familiaux et associatifs.

La Foire de Lyon annulée !


La Foire de Lyon est, en l'état, annulée. "Aujourd'hui, la tenue de cet événement est incompatible avec les mesures sanitaires", explique Pascal Mailhos. La Vogue des Marrons à la Croix-Rousse est dans le même cas. Les fêtes foraines, les buvettes, les restaurations debout et les vide-greniers sont également interdits.

Dans les Ehpad, le Préfet annonce des restrictions dans le Rhône : "pas plus de deux visites par semaine pour chaque résidant".

La situation sanitaire dans le Rhône


Les tests ont révélé 182 positifs pour 100 000 habitants dans le Rhône, 213 cas positifs (pour 100 000 habitants) à Lyon et 242 (pour 100 000 habitants) à Villeurbanne. "Ces chiffres ont doublé en 3 semaines", observe Jean-Yves Graal, le directeur de l'ARS d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Par ailleurs, 54 personnes sont en réanimation dans le Rhône et 111 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, alors qu'il n'y avait que 16 cas dans la région à la fin du mois d'août. "On observe depuis 3 semaines une dégradation rapide et un vieillissement des cas", assure Jean-Yves Graal, qui explique par ailleurs que 197 lits sont ouverts en réanimation actuellement, et que la jauge peut monter à 415.

43 décès ont été recensés entre le 1er et le 19 septembre, dans le Rhône.

Ouverture de 3 centres de tests


3 centres de tests Covid ouvriront à Lyon, Villeurbanne et Vaulx-en-Velin. "La priorité sera donnée aux personnes disposant d'une prescription médicale, aux cas symptomatiques, aux cas contact à risque et les personnels de santé", explique la Préfecture.


►COVID-19

Académie de Lyon : très faible circulation du virus dans les établissements scolaires

L'académie de Lyon (Ain, Loire, Rhône) dresse...


►COVID-19

Le protocole sanitaire assoupli en maternelle et en primaire dès mardi

Il n'y aura pas de fermeture systématique de classe,...