SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

RESTAURANTS : "NOUS FERONS EN SORTE D'ÊTRE OUVERTS LE 15 DÉCEMBRE"

Mercredi 25 Novembre - 18:37

Actu. locale


Restaurant fermé
Au lendemain des annonces du chef de l'État, l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie en Auvergne-Rhône-Alpes appelle à la mobilisation.

Pas d'ouverture des restaurants avant le 20 janvier 2021. Pour de nombreux restaurateurs français, cette date énoncée par Emmanuel Macron est un nouveau coup dur. Beaucoup espéraient rouvrir avant les fêtes, au moins sur le service du midi et en appliquant un protocole sanitaire strict. Ce ne sera finalement pas le cas.

De nouvelles aides annoncées


"Les restaurants, les bars, les salles de sport, les discothèques, les établissements qui resteront fermés administrativement se verront verser, quelle que soit leur taille, 20% de leur chiffre d'affaires de l'année 2019", a annoncé Emmanuel Macron.

Insuffisant pour Alain Grégoire, le président de l'UMIH en Auvergne-Rhône-Alpes : "La population est en train de croire que nous recevons des milliards d'aides qui tombent dans nos poches mais ce n'est pas le cas. Nous allons crouler sous les dettes."

Malgré le maintien de l'activité partielle par l'État qui reste "un point positif", Alain Grégoire regrette que de nombreuses questions restent en suspend. "Qu'en est-il de la prise en charge des loyers, qu'en est-il des pertes d'exploitation, de la participation des assurances au pot commun ?", s'interroge-t-il, invitant le gouvernement "à revoir sa copie."

Des appels à manifester


Quant à une éventuelle action de désobéissance le 15 décembre, date de la fin des attestations de sortie et du début du couvre-feu, Alain Grégoire préfère ne pas répondre pour le moment. Il précise tout de même : "en tout état de cause, nous souhaitons ouvrir le 15 décembre, et nous ferons en sorte d'être ouverts."

Il ajoute qu'une première action, symbolique, est prévue samedi 28 novembre. Tous les restaurateurs sont invités à ouvrir, sans accueillir de clients mais pour afficher leur mécontentement.

Des manifestations sont aussi prévues ce jeudi 26 novembre à Clermont-Ferrand, ce vendredi 27 novembre à Saint-Étienne et lundi 30 novembre à Lyon. C'est aussi à Lyon qu'une manifestation régionale est prévue autour des 7 et 8 décembre.