SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

PROXÉNÉTISME : DE JEUNES LYONNAISES EXPLOITÉES ET SÉQUESTRÉES À MONTPELLIER

Mardi 21 Juin - 13:59

Actu. locale


Des policiers en mission de surveillance - © Police Nationale 42
Quatre personnes soupçonnées de violences pour forcer "de très jeunes femmes en déshérence originaires de la région lyonnaise" à se prostituer ont été mises en examen à Montpellier, où un réseau de proxénétisme s'était installé depuis peu.

Le 17 mai, deux témoins avaient aperçu, à Montpellier, une très jeune femme en maillot de bain prenant la fuite d'un véhicule occupé par trois hommes et trois femmes âgés d'une vingtaine d'années.

"Rattrapée par deux hommes présents dans la voiture puis rouée de coups au visage et étranglée, la victime était ensuite propulsée à l'intérieur du véhicule", qui disparaissait, selon un communiqué de la Direction départementale de la Sécurité publique (DDSP) de l'Hérault.

L'enquête a rapidement permis d'identifier un homme de 26 ans, originaire de Lyon, "très défavorablement connu des services de police, notamment pour proxénétisme aggravé".

Vu les faits, le parquet de Montpellier a saisi le service de la Sûreté départementale de l'Hérault et le groupe de lutte contre le proxénétisme de la Direction territoriale de la police judiciaire, pour proxénétisme aggravé en bande organisée et enlèvement/séquestration.

Des appartements loués sur Airbnb


Leurs investigations ont "mis en évidence un réseau de proxénétisme en bande organisée originaire de la banlieue lyonnaise installé à Montpellier depuis peu et opérant via un site internet d'escorting, dans des appartements montpelliérains loués sur la plateforme Airbnb", précise la DDSP.

Quatre personnes, trois hommes de 22, 25 et 26 ans et une femme de 23 ans, compagne et complice d'un des trois hommes, ont été arrêtés le 14 juin en flagrant délit.

"Dans l'appartement de prostitution et dans le lieu de vie, la victime initiale était retrouvée, en compagnie de deux autres jeunes femmes : l'une d'elles avait la mâchoire fracturée et l'autre était mineure".

Ces "proxénètes sont soupçonnés d'avoir exploité de très jeunes femmes en déshérence originaires de la région lyonnaise".

"Deux des trois hommes sont connus pour des faits similaires".

À l'issue de leur garde à vue, les quatre ont été mis en examen. Les trois hommes ont été écroués et la femme placée sous contrôle judiciaire. Une information judiciaire a été ouverte.