SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

PISCINES, AIDES AUX ENTREPRISES, JUSTICE, POLICE : LES ANNONCES DE JEAN CASTEX

Vendredi 25 Septembre - 07:37

France


Le Premier ministre Jean Castex - © Capture d'écran - France 2
Le Premier Ministre était l'invité de l'émission "Vous avez la parole" sur France 2 ce jeudi soir.

Fermetures des piscines municipales couvertes


C'est l'une des annonces les plus marquantes du chef du gouvernement. Alors que la fermeture des salles de sport était actée dans les zones d'alerte renforcée, la situation n'était pas claire concernant les piscines. Le Premier Ministre a clarifié les choses ce jeudi soir. Il a annoncé que les piscines municipales couvertes allaient fermer dès ce lundi. Cette mesure ne concerne pas les piscines publiques en extérieur.

Coup de pouce aux entreprises impactées par les restrictions


De nouvelles aides seront mises en place pour les entreprises soumises à des fermetures obligatoires ou des restrictions d'ouverture en raison de l'épidémie de coronavirus, dont des exonérations de charges sociales ou une prise en charge totale du chômage partiel.

"Nous avons décidé d'exonérer vos charges sociales correspondant à la période où vous allez être fermée", a explique Jean Castex.

Ces exonérations seront possibles pour toutes les entreprises obligées de fermer mais aussi pour celles subissant des restrictions d'horaires si leur chiffre d'affaires est amputé d'au moins 50%, a précisé Matignon.

Les entreprises pénalisées indirectement par ces fermetures pourront elles bénéficier d'une remise de cotisations au cas par cas.

M. Castex a également annoncé un renforcement du fonds de solidarité mis en place depuis le printemps à destination des TPE et indépendants. Les entreprises fermées administrativement et celles à l'activité restreinte (bars, évènementiel, etc.) pourront toucher jusqu'à 10.000 euros par mois pour compenser la perte de leur chiffre d'affaires.

Selon l'Umih, principal syndicat du secteur des hôtels, cafés, bars, restaurants et discothèques, 15% des professionnels pourraient mettre la clé sous la porte en raison de la crise.

Aveu embarrassant


Jean Castex a admis ne pas avoir téléchargé l'application de traçage de contacts StopCovid, pourtant promue par le gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus.

"Oui je pousse les Français à le faire, mais je ne l'ai pas fait", a déclaré M. Castex, interrogé sur ce point.

Le Premier ministre a mis en avant "les fonctions qui sont les (s)iennes" qui font notamment qu'il ne prend "plus le métro" et donc le conduisent "malheureusement" à croiser moins de monde.

Hausse du budget de la Justice et renforts policiers


Le budget de la Justice va être augmenté de 8% en 2021, du "jamais vu depuis 35 ans" selon lui, avec l'embauche de "900 personnels tout de suite".

Une partie du budget va être "fléchée vers des juges pénaux de proximité", pour traiter les "petits délits" qui, "compte-tenu de l'embouteillage (des tribunaux), passent complètement sous le radar, c'est-à-dire qu'une forme d'impunité s'est installée sur tous ces petits faits", a-t-il ajouté.

"Il y aura sous le quinquennat d'Emmanuel Macron 10.000 policiers de plus", a précisé le Premier ministre, en indiquant aussi que des mesures seront prises pour renforcer les polices municipales.