SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

MALADIE DE LYME : LES TESTS SONT-ILS FIABLES ?

Jeudi 2 Juillet - 08:22

France


Une tique des bois - © Pixabay / Catkin
93 patients atteints de la maladie de Lyme ont attaqué deux laboratoires. Ils estiment que leurs tests, non fiables, sont en cause dans la prise en charge tardive de leur pathologie. La justice rend sa décision ce jeudi.

Les plaignants réclament 500.000 euros de dommages et intérêts chacun aux laboratoires DiaSorin et Bio-Rad pour leur "préjudice d'anxiété" né, selon eux, de l'incertitude sur la fiabilité des tests. Le tribunal de Nanterre doit rendre sa décision ce jeudi, et les deux laboratoires sauront alors s'ils doivent ou non les indemniser.

Le problème de fiabilité réside notamment dans le fait que "les laboratoires ne recherchent que trois souches pathogènes" alors qu'il y en a "entre 15 et 20", avait souligné l'avocate Catherine Faivre, qui défend les demandeurs, lors de l'audience, le 5 mars.

"Une aide au diagnostic"


Pour sa défense, la multinationale Bio-Rad répond que le fabricant se fondait sur les données des sociétés savantes comme l'Agence nationale de la sécurité du médicament pour élaborer ses tests et que les trois souches recherchées étaient les "plus courantes" en Europe, précise l'AFP.

Ce test n'est "qu'une aide au diagnostic", le fait qu'il produise des faux négatifs et des faux positifs est "inhérent à la technique" et "il n'y a pas un fabricant au monde qui soit capable de faire mieux", avait pour sa part avancé la défense du laboratoire italien DiaSorin.