SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : ILS LÈVENT DES FONDS POUR PROTÉGER LA PLANÈTE

Jeudi 9 Juillet - 07:00

Actu. locale


Manifestation de Youth for Climate place des Terreaux à Lyon
Le tout jeune mouvement « Time for the Planet » vient de récolter 500.000 euros en six mois. Les co-fondateurs espèrent atteindre le milliard pour créer des entreprises et avancer concrètement sur le sujet.

Ce mercredi soir, le groupe « Time for the Planet » organisait une visioconférence, depuis le Parc OL, à Décines, pour promouvoir son action. Vous avez peut-être déjà entendu parler de ce mouvement citoyen né à Lyon, en décembre 2019. Son credo est inédit : lutter contre le réchauffement climatique en utilisant le levier de l'entrepreneuriat.

Les six co-fondateurs ont pour objectif de rassembler un milliard d'euros, afin de créer 100 entreprises qui œuvreraient pour apporter des solutions face au réchauffement climatique. Chacun d'entre nous peut devenir actionnaire de « Time For The Planet » et les débuts sont prometteurs : en 6 mois, 500.000 euros ont été récoltés.

Les scientifiques "offrent" leurs brevets à la planète


"Nous, on se charge d'identifier des scientifiques ayant des innovations dans le monde entier. Il faut qu'ils aient cette capacité à préserver la survie de l'espace et à lutter contre le dérèglement climatique. Si c'est le cas, on les finance avec l'argent récolté", explique Coline Debayle, co-fondatrice du mouvement.

En contrepartie, ces scientifiques font "un geste" pour la planète. "Notre petit ingrédient clef, et là on change une règle habituelle du système économique actuel, c'est qu'on demande aux entrepreneurs qu'on finance de mettre leur technologie, qui est un peu leur secret, sur une plateforme. Grosso modo, de ne pas déposer de brevet mais de la donner à la planète entière, pour que tout le monde puisse en profiter. Car le réchauffement climatique, les gaz à effet de serre ne s'arrentent pas aux frontières des pays", souligne Coline Debayle.

Le lancement national de « Time for the Planet » est prévu pour septembre. Le mouvement espère collecter entre 3 et 5 millions d'euros d'ici la, afin de pouvoir créer les premières entreprises.

Revenez plus tard pour un autre sondage ! ;)