SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : EN PLEINE ÉPIDÉMIE, CES COMMERCES DE PROXIMITÉ ONT PRIS LE VIRAGE NUMÉRIQUE

Jeudi 14 Octobre - 05:30

COVID-19


Un ordinateur portable
À Lyon comme ailleurs, les confinements successifs et autres restrictions ont durement affecté les petits commerces. Pour survivre, ils ont dû changer de méthode... Et se faire une place sur internet, quitte à jouer les influenceurs !

Ce lundi 11 octobre, une journée de rencontres était organisée à l'Hôtel Dieu (Lyon 2e) pour évoquer l'accompagnement des commerces lyonnais au numérique.

"Qui dans la salle à une page Facebook ?", interroge l'une des intervenantes. Sur la centaine de professionnels présents dans la salle, de nombreuses mains se lèvent. "Instagram ?", un peu moins. "...Et Tik Tok ?" Là, une seule main et quelques rires. Pendant la crise du Covid, les petits commerces de proximité sont nombreux à avoir sauté le pas des réseaux sociaux.

250 formations financées par la Métropole de Lyon


Parmi les commerçants invités à partager leur expérience, Alain Boucaud Maitre, de la chocolaterie Voisin. Il se souvient du confinement tombé juste avant Pâques, alors que tout était prêt à être vendu... Site web, formation de salariés en interne : tout s'est mis en place au cours de ces mois difficiles. "Cela nous a quand même permis de faire la moitié de notre chiffre d'affaires", assure-t-il. Le site de e-commerce permet désormais à l'entreprise de vendre ses chocolats dans toute la France. Voisin a aussi mis en place le click and collect pour fluidifier la clientèle en magasin.

"Notre ADN, ce sont les bons produits, c'est notre savoir-faire. Mais la manière qu'on a de communiquer avec nos clients, la manière de mettre en avant l'entreprise, ça doit être repensé en permanence", poursuit Alain Boucaud Maitre. Comme d'autres, l'entreprise a fait appel à ENE qui aide les TPE et PME de la région à se former au numérique. Des webinaires sont régulièrement proposés, de même que des cours à distance.

Dans certains cas, des financements sont pris en charge par la région Auvergne-Rhône-Alpes. La Métropole de Lyon a de son côté financé des formations pour 250 entreprises sur l'année qui vient de s'écouler.

Également présent pour apporter son témoignage, le groupe Ninkasi qui a carrément recruté un directeur de l'innovation digitale pour accélérer les choses. "On se posait pas mal de questions avant la crise sanitaire sur les livraisons, les réseaux sociaux... Au final, le Covid a fait sauter les verrous. À un moment donné, internet était le seul lien qu'on avait avec les clients et puis, certains usages sont restés", explique Yannick Sabot. "Par exemple, consulter un menu avec des vidéos sur les produits, d'où ils viennent... c'est bien plus puissant qu'une carte papier. Donc à l'avenir, on va garder les deux !"