SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : CARTON PLEIN POUR LA VACCINATION SANS RENDEZ-VOUS À LA DUCHÈRE

Jeudi 22 Juillet - 05:20

COVID-19


La file d'attente s'est formée avant l'ouverture du centre. - © Léa Duperrin / Radio Scoop
Ce mercredi 21 juillet et ce jeudi, un centre de vaccination éphémère a été installé dans le quartier de la Duchère à Lyon. Comme pour les précédentes opérations, le succès est au rendez-vous.

Après Saint-Fons, la Part-Dieu et Saint-Priest, c'est dans le 9e arrondissement de Lyon (la Duchère) que s'est installé un nouveau centre de vaccination éphémère et sans rendez-vous ce mercredi 21 et jeudi 22 juillet.

Il fallait s'armer de patience pour obtenir une première dose de Pfizer-BioNTech. Mais faute de pouvoir prendre rendez-vous sur Doctolib, de nombreux Lyonnais ont tenté leur chance.

"Je ne me vois pas faire des tests PCR tous les deux jours !"


11 heures, ce mercredi 21 juillet. Sous le soleil qui tape, certains cherchent l'ombre sous un parapluie. Les bouteilles d'eau circulent dans la file d'attente qui s'allonge sur une centaine de mètre. Yohan a déjà attendu 3 heures, il s'approche de l'entrée. Pour des raisons médicales, il n'a pas pu avoir sa deuxième dose au moment convenu. Et quand il a fallu chercher un autre rendez-vous, impossible de trouver un créneau avant fin août.

"Quoi que l'on pense du vaccin, pour ou contre, il y a une contradiction. On nous dit : faites vous vacciner c'est un acte citoyen. Mais ce n'est pas qu'on ne veut pas, parfois on ne peut tout simplement pas. Parfois les doses manquent, parfois les dates sont trop éloignées", regrette-il, affirmant ne pas être "anti-vaccin".

Juste derrière lui dans la file, Mickaël. Lui est venu pour sa première dose, nécessaire dans le cadre de son travail dans un centre commercial. Comme tous les salariés qui travaillent dans des lieux recevant du public, le pass sanitaire (deux doses ou PCR négatif) sera exigé à partir du 30 août. "Moi ce que je trouve un peu fort, ce sont les délais. Ok pour l'obligation vaccinale mais pourquoi dès maintenant ? On aurait pu mettre ça en place en septembre ou octobre", ajoute-t-il.

Certains n'y vont pas vraiment avec le sourire. Pour Tamara, qui travaille à la piscine du quartier, c'est plutôt un passage obligé. "On nous demande d'avoir notre première dose avant le 1er août, c'est pour ça que je suis venue. Je n'avais pas forcément prévu de le faire, j'avais encore pas mal de doutes. Mais si je veux terminer la saison et travailler, je n'ai pas le choix", poursuit-elle. "Je ne me voix pas faire des tests PCR tous les deux jours !"



Ce jeudi 22 juillet, il est possible de venir au centre recevoir une première dose du vaccin Pfizer-BioNTech de 9h30 à 17 heures. Le centre se situe 8 place Abbé Pierre, Lyon 9e. Le même dispositif sera mis en place les 25 et 26 août pour les deuxièmes doses nécessaires. Ceux qui le veulent peuvent choisir de le faire ailleurs.

À noter, les personnes mineures doivent être munis d'une autorisation parentale et pouvoir présenter la carte Vitale d'un des parents ou leur numéro de sécurité sociale. Les personnes majeures doivent aussi venir avec leur carte vitale.

"On s'attendait à un succès, mais peut être pas à ce point là ! J'en suis ravi, ça nous pousse à continuer d'installer des centres comme celui-là", se réjouit Philippe Guétat, directeur de l'Agence Régionale de Santé du Rhône (ARS). "S'il nous faut des doses en plus, nous en aurons. Après, nous avons des capacités qui ne peuvent pas s'étendre à l'infini, déjà en terme de personnel. Nous allons poursuivre, aller dans d'autres quartier où l'on voit que la vaccination est un peu moins forte. Pourquoi pas avec des équipes mobiles, des vaccibus..."

Un taux d'incidence en augmentation


Pendant ce temps-là, le taux d'incidence (nombre de cas positifs pour 100 000 habitants) continue sa hausse dans le Rhône. Il se situe actuellement à 100 alors qu'il était à 35 - 40 la semaine dernière. "J'en appelle à la prudence, au respect des gestes barrières et en cas de doute ne pas hésiter à se faire tester. Et bien sûr, se faire vacciner", ajoute Philippe Guétat.

Jean Castex a annoncé ce mercredi l'ouverture de cinq millions de rendez-vous de vaccination "dans les 15 jours", avec l'objectif d'atteindre 50 millions de primo-vaccinés contre le Covid-19 fin août.