SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LES MÉDECINS GÉNÉRALISTES PEUVENT DÉSORMAIS VACCINER CERTAINS PATIENTS

Jeudi 25 Février - 06:00

COVID-19


Vaccins Coronavirus Covid-19 - © photocreo
À partir de ce jeudi 25 février, les médecins généralistes pourront réaliser des injections chez les personnes âgées de 50 à 64 ans, atteints de comorbidités.

Nouveau tournant dans la campagne de vaccination contre la Covid-19 en France. Les médecins généralistes peuvent désormais vacciner les patients de 50 à 64 ans, atteints de comorbidités, avec le vaccin AstraZeneca.

"Tous ceux qui ont eu droit à l'AstraZeneca peuvent vous dire que c'est un gros syndrome grippal. Ce n'est pas un vaccin à mettre entre toutes les mains", prévient le docteur Pierre-Jean Ternamian, président de l'URPS médecins libéraux Auvergne-Rhône-Alpes.

80% des médecins volontaires


Il faut donc une consultation avant de se faire vacciner avec ce vaccin. "Il faut que le choix soit fait en pleine connaissance de cause, et du patient, et du médecin. C'est un vrai acte médical [...] parce que derrière, vous avez un gros syndrome grippal qui va durer 48 heures", conclut Pierre-Jean Ternamian.

80% des médecins généralistes se sont dits prêts à vacciner contre la Covid-19, selon un sondage de l'URPS médecins libéraux Auvergne-Rhône-Alpes.

Le gouvernement, lui, tente de rassurer en rappelant que le vaccin Astra Zeneca est efficace contre les formes graves de la Covid-19.

Revenez plus tard pour un autre sondage ! ;)