SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LES IMPAYÉS DE LOYERS AUGMENTENT AVEC LA CRISE

Lundi 6 Juillet - 05:30

COVID-19


Une trousseau de clefs
Chômage partiel, perte d'emploi...certains locataires ayant subi une baisse de leurs ressources rencontrent des difficultés pour payer leur loyer. Des aides existent, voici lesquelles.

C'est l'une des nombreuses conséquences de la crise sanitaire et économique. Pour certains Français, payer son loyer est devenu difficile voire impossible.

C'esr que dit l'Agence Nationale d'Information sur le Logement (Anil) dans son dernier baromètre du nombre de consultations relatives aux impayés dans le réseau des ADIL.

Dans l'Ain par exemple, l'ADIL a reçu 15 % d'appels téléphoniques en plus ce mois de juin (par rapport à la même période l'an passé) sur cette thématique.

Des appels émanant de propriétaires bailleurs inquiets de ces impayés de loyers ou qui se trouvent eux-mêmes en difficulté, mais aussi et surtout de locataires, en particulier du parc privé.

"Les locataires qui nous appellent, et c'est nouveau, sont des personnes qui sont confrontées pour la première fois à des impayés de loyers et qui ne maîtrisent pas les conséquences de ces impayés. Ils nous appellent avant même que le propriétaire n'ait fait une démarche", constate Isabelle Chanel, la directrice de l'Adil de l'Ain.

"De nombreuses aides existent"


L'objectif est donc de les rassurer et de les informer. "On va examiner avec eux ce qui peut être mobilisé, en sachant que des aides financières se sont mises en place avec cette crise, poursuit-elle.

Par exemple, les conseils départementaux peuvent intervenir, les salariés du secteur privé peuvent faire appel à Action Logement. Il existe aussi des aides des caisses de retraite.

"On les incitent aussi à prendre contact avec le propriétaire pour mettre en place un plan d'apurement et reprendre le paiement du loyer dès qu'ils le peuvent", conclut Isabelle Chanel.

À noter qu'il existe un numéro national "SOS loyers impayés" (0 805 16 00 75). Ce numéro met en relation l'appelant avec l'Adil de son département.


Revenez plus tard pour un autre sondage ! ;)