SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LES DEUX TIERS DES SOIGNANTS SUSPENDUS SONT DÉSORMAIS VACCINÉS

Mardi 26 Octobre - 19:34

COVID-19


Vaccins Coronavirus Covid-19 - © photocreo
Les deux tiers des soignants suspendus sont revenus au travail une fois vaccinés, a indiqué ce mardi Olivier Véran.

Le ministre de la Santé a affirmé ce mardi 26 octobre que le taux de suspension et de démission est très faible chez les soignants.

"Des premières remontées dont je dispose, les deux tiers des soignants suspendus sont revenus au travail une fois vaccinés. C'est bien", a annoncé Olivier Véran, lors d'une audition au Sénat sur le projet de loi vigilance sanitaire.

Certaines suspensions remises en question


"On est donc à un taux de couverture vaccinale des salariés des établissements sanitaires et médico-sociaux qui est extrêmement élevé et un taux de suspension et de démission qui est extrêmement faible", a-t-il poursuivi, sans avancer de nombre global pour les personnels encore suspendus.

La ministre déléguée à l'Autonomie, Brigitte Bourguignon, avait précisé le 20 octobre à l'Assemblée nationale qu'à cette date, 7.930 soignants étaient suspendus en France.

Pour rappel, l'obligation vaccinale pour les soignants (salariés des hôpitaux, cliniques et maisons de retraite, soignants libéraux, aides à domicile, pompiers ou encore ambulanciers), est en vigueur depuis le 15 novembre.

À noter que dans la Loire, les suspensions de trois agents hospitaliers ont récemment été remises en question par la justice.