SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LES CORRECTEURS DU BAC ET DU BREVET EN GRÈVE DANS L'ACADÉMIE DE LYON

Mercredi 29 Juin - 05:30

Actu. locale


Une salle de classe
Un préavis de grève a été déposé par la CGT Éduc'Action dans l'académie de Lyon (Rhône, Loire, Ain) pour protester contre des dysfonctionnements liés aux examens du baccalauréat et du brevet. En ligne de mire, la réforme du bac portée par Jean-Michel Blanquer.

"Les collègues sont épuisés, à bout de souffle. Il y a des arrêts maladie en cascade", regrette Quentin Beaud, co-secrétaire de la CGT Éduc'Action du Rhône. "Il y a une pluie de convocations liée à la multiplication des épreuves, notamment celles de spécialités depuis la réforme du bac."

"Le bac sauce Blanquer, ça ne fonctionne pas"


D'après le syndicat, les enseignants reçoivent parfois des convocations "en simultané" pour des épreuves écrites et des oraux. "C'est le cas pour certains collègues de lettres en lycée, alors que l'organisation des oraux nécessite de préparer les questions, de travailler les sujets en amont. Ce n'est pas faisable", ajoute Quentin Beaud.

Le mécontentement concerne aussi les filières professionnelles, avec l'épreuve du chef d'œuvre qui a multiplié le nombre d'oraux à faire passer aux candidats de CAP. Concernant le brevet des collèges, la CGT dénonce la non-rémunération des enseignants qui font passer l'épreuve orale, considérée comme faisant partie du contrôle continu. Le syndicat demande également que les convocations puissent préciser les horaires de fin de mission, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.

"Il faut bien se rendre compte que le bac sauce Blanquer, ça ne fonctionne pas. Les élèves sont stressés parce qu'ils passent la moitié de l'année à passer des épreuves et les enseignants ne tiennent plus", poursuit Quentin Beaud. Le syndicat demande l'abrogation de la réforme du bac. Des retards sur la correction des copies sont à prévoir, à condition que le mouvement de grève soit massivement suivi. Le préavis a été déposé du 27 juin au 7 juillet.