SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LA PRIME DE NOËL VERSÉE À PARTIR DE CE MERCREDI

Mercredi 15 Décembre - 07:41

France


De l'argent - © DR
La prime de Noël est versée à partir de ce mercredi 15 décembre à plus de 2 millions de ménages aux revenus modestes.

Un "coup de pouce avant les fêtes de fin d'année" pour 2,3 millions de ménages aux revenus modestes ! À partir de ce mercredi 15 décembre, la prime de Noël sera versée aux bénéficiaires de certains minima sociaux.

Le montant n'a pas varié depuis douze ans : au moins 152,45 euros (pour une personne seule). Elle sera versée automatiquement par les caisses d'allocations familiales (CAF) ou de Mutualité sociale agricole (MSA), sans que les bénéficiaires aient à effectuer une quelconque démarche.

Qui a droit à la prime de Noël ?


"Pour en bénéficier, il suffit d'avoir des droits au RSA ouverts au mois de novembre ou de décembre. Les organismes concernés font alors le nécessaire", a précisé la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf).

"Si vous percevez le RSA pour la première fois en décembre, vous toucherez la prime de Noël en janvier", a-t-elle ajouté.

Quel montant ?


Comme depuis 2009, le montant de la prime de Noël sera de 152,45 euros pour une personne seule, 228,67 euros pour un foyer de deux personnes (couple sans enfant, adulte isolé avec un enfant) et 274,41 euros pour trois personnes (couple avec un enfant, adulte isolé avec deux enfants).

À partir de quatre personnes, le montant de la prime est plus élevé pour un foyer monoparental (335,39 euros) que pour un couple avec deux enfants (320,14 euros) et la prime est complétée de 60,98 euros par enfant supplémentaire.

Ce dispositif représente un effort de 467 millions d'euros au total, a précisé le cabinet d'Olivier Véran.

Il vient s'ajouter à "l'indemnité inflation" de 100 euros, annoncée par le Premier ministre Jean Castex le 21 octobre, mais qui concerne un bien plus grand nombre de Français.

Au total, 38 millions de personnes - salariés, indépendants, retraités, chômeurs, allocataires des minima sociaux ou étudiants boursiers percevant moins de 2.000 euros net mensuels - percevront automatiquement cette prime, fin décembre pour les salariés et début 2022 pour les autres catégories.

►Actualité locale

Annonces de Jean Castex : les réactions politiques

Les réactions politiques se sont multipliées à...