SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

BAC 2021 : LES PROFESSEURS DE LETTRES À BOUT DE NERFS

Lundi 7 Juin - 05:00

Actu. locale


Des lycéens consultent les résultats du bac 2018 dans un lycée de la région - © Radio SCOOP / Hugo Harnois
Après deux années scolaires marquées par la crise sanitaire, les professeurs de lettres tirent la sonnette d'alarme. ils sont fatigués de recevoir des consignes contradictoires et de ne pas pouvoir donner de réponses claires à leurs élèves.

"Je ne sais pas". C'est la phrase que certains professeurs de lettres ont le plus prononcé cette année. Alors que les épreuves anticipées de français du bac 2021 doivent débuter le 17 juin, les enseignants demandent des consignes claires au ministère de l'Éducation nationale.

Un programme lourd et inachevé


Le programme de lettres modernes a beaucoup évolué ces dernières années. Mais avant le début des épreuves de français du bac 2021, les enseignants sont à la fois agacés et épuisés.

"Deux choses se sont accumulées sur ces deux années, résume Florine Lazaro. la crise sanitaire, qui a chamboulé nos organisations et les établissements, et la réforme Blanquer, qui touche particulièrement le français et son programme".

Résultat, cette enseignante de lettres dans un lycée de l'Allier, également déléguées SNES, a eu l'impression de jouer le rôle de bouclier toute l'année pour protéger ses élèves. "On a tout pris pour leur éviter l'anxiété et la pression. Mais là, on est au bout. On va bientôt lâcher".



Le programme a été allégé, mais pas comme le demandaient les enseignants. "Les élèves, on ne les revoit plus et on ne les a vus qu'une semaine sur deux pour une bonne partie des établissements. Ils sont prêts...mais sur la moitié du programme", dénonce Florine Lazaro.

Dans l'académie de Clermont-Ferrand, qui est académie pilote sur ce projet, les enseignants vont aussi devoir gérer une nouveauté au moment des corrections. Toutes les copies seront en effet numérisées et les enseignants devront corriger directement sur écran.

Les épreuves anticipées de français auront lieu le jeudi 17 juin après-midi pour l'écrit et les oraux sont prévus du 21 juin au 2 juillet.