SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES : UN INCENDIE DANS UN ATELIER CONTENANT DE L'URANIUM

Jeudi 22 Septembre - 06:50

Faits divers


Le siège Framatome à Lyon - © Google View
Ce mercredi 21 septembre, l'atelier d'une usine de composants nucléaires de Romans dans la Drôme a pris feu.

Un incendie déclenché par une imprimante ce mercredi dans un atelier contenant de l'uranium à l'usine Framatome de Romans-sur-Isère (Drôme) a été "éteint", a indiqué la préfecture de la Drôme et "aucune substance radioactive n'a été touchée par le feu", a déclaré pour sa part l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

"Les contrôles réalisés par l'exploitant n'ont pas relevé de radioactivité dans l'air du local ni à l'extérieur", a précisé l'ASN, qui ajoute que l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) se rendra sur place jeudi pour "effectuer des mesures complémentaires dans l'environnement".

Des équipes spécialisées dépêchées


L'événement, dû à une "imprimante qui a pris feu", a duré environ une heure, a indiqué à l'AFP l'inspecteur en chef de l'ASN Christophe Quintin. Le départ de feu a été maîtrisé par des moyens internes à l'entreprise. Séparément, une quarantaine de pompiers, "dont les équipes spécialisées en risques technologiques", ont été mobilisées sur place, a indiqué la préfecture de la Drôme.

"Le départ de feu détecté à l'intérieur d'un atelier de l'usine a été éteint par les équipes de sapeurs-pompiers mobilisées sur le site", a précisé la préfecture, selon laquelle "le centre opérationnel départemental a été levé ainsi que le dispositif sur site", dans un communiqué.

L'usine emploie 950 personnes, elle fabrique du combustible pour des réacteurs, à la fois pour des centrales nucléaires et des centres de recherche.

Le site sous surveillance


"Les mesures de radioactivité ont été prises par l'exploitant sur les filtres des cheminées", a ajouté l'inspecteur de l'ASN.
Le personnel a été évacué, la production dans ce bâtiment arrêtée et l'ensemble des locaux, au sein de l'usine, ont été mis en sécurité, selon l'exploitant.

Framatome a mis en place "un dispositif de surveillance afin de prévenir tout nouveau départ de feu dans le local concerné", selon l'ASN, qui l'a autorisé à "lever son plan d'urgence interne".

Revenez plus tard pour un autre sondage ! ;)