SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

GRÉGORY DOUCET : "NON, IL N'Y A PAS DE PÉRIL VERT À LYON !"

Vendredi 26 Juin - 05:50

Elections 2020


Grégory Doucet, candidat à la mairie de Lyon. - © DR
Porté par des résultats prometteurs au premier tour des élections municipales à Lyon avec 28,46% des voix, Grégory Doucet reste prudent à l'approche du second tour. Membre d'Europe Écologie Les Verts depuis 2007, ce père de famille de 46 ans se réjouit du rassemblement opéré pendant l'entre deux tours avec la gauche.

Une dizaine de jours avant le second tour des élections municipales, les grands pontes du parti EELV sont venus soutenir celui qui sera peut-être, le premier maire écolo à Lyon. "Il n'y a plus qu'à transformer l'essai", lui souhaite Julien Bayou, secrétaire national du parti écologiste.

"Nous annonçons 4 millions d"euros d'aide pour la culture"


Radio Scoop : Comment la crise sanitaire a-t-elle influencé votre programme ?

Grégory Doucet : Sur notre vision et les grands fondamentaux, rien n'a changé. On voit bien à quel point des éléments clés de notre programme ont même connu un écho particulier à la sortie de la crise, par exemple avec les 77 kilomètres de pistes cyclables temporaires créées sur la métropole de Lyon… Après, nous avons avancé certains chantiers, repoussé d'autres projets, mais surtout, ajouté des propositions qui permettent de répondre aux conséquences de la crise.

Il y a par exemple le secteur culturel qu'il faut soutenir, nous avons déjà annoncé 4 millions d'euros d'aides. Il est aussi essentiel de préparer la prochaine rentrée scolaire. Beaucoup d'enfants n'ont pas pu retourner à l'école, ni bénéficier d'une continuité pédagogique et nous devons pour cela investir dès cet été sur des activités qui redonnent aux enfants le goût d'apprendre ensemble.

Radio Scoop : Vous êtes arrivés en tête au premier tour, avec une avance confortable…

Grégory Doucet : Ce serait une erreur de penser que cette élection est gagnée d'avance. La crise sanitaire a généré beaucoup de peur chez nos concitoyens, de nombreux parents n'ont pas voulu renvoyer leurs enfants à l'école par peur du virus… Cette angoisse, elle peut provoquer des réflexes conservateurs et peut aussi amener des gens à ne pas aller voter.

C'est pour cela qu'on a besoin de continuer à convaincre, d'autant que cette campagne a pris un autre ton. Ces dernières semaines, les attaques se font plus virulentes, mensongères et caricaturales le plus souvent. Non, il n'y a pas de "péril vert" ! Ce qui m'importe c'est de continuer à défendre notre projet pour Lyon.

"Personne n'a le monopole de l'écologie"


Radio Scoop : Comment vous différencier de vos concurrents qui placent aussi l'écologie dans leur programme ?

Grégory Doucet : Personne n'a le monopole des idées, que ce soit l'écologie, ou l'économie. La preuve pour l'écologie, c'est que nous avons pu rassembler plusieurs partis pour le deuxième tour avec la Gauche Unie et Lyon en Commun.

Ce qui nous différencie de nos concurrents, c'est la priorité donnée au climat et à la biodiversité. Il n'y a pas aussi le climat, il y a d'abord le climat. Dans toutes nos propositions, en matière de transports, d'économie, d'urbanisme, il y a toujours la priorité donnée à la préservation du vivant.

Les têtes de liste de Grégory Doucet dans chaque arrondissement

1er arrondissement : Sylvain Godinot.

2e arrondissement : Valentin Lugenstrass.

3e arrondissement : Grégory Doucet.

4e arrondissement : Rémi Zinck.

5e arrondissement : Nadine Georgel.

6e arrondissement : Florence Delaunay.

7e arrondissement : Fanny Dubot.

8e arrondissement : Sonia Zdorovtzoff.

9e arrondissement : Camille Augey.