SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : LA CRISE SANITAIRE COÛTE DÉJÀ 45 MILLIONS D'EUROS À LA VILLE

Vendredi 20 Novembre - 15:00

Actu. locale


L'Hôtel de Ville à Lyon. - © Léa Duperrin / Radio Scoop
Comme tous les vendredis, le maire de Lyon a fait le point sur la gestion de l'épidémie.

Malgré quelques chiffres encourageants, la situation épidémique reste très tendue à Lyon et dans le Rhône. En une semaine, 118 personnes ont perdu la vie des suites de la Covid dans le département qui a enregistré 461 décès depuis le début du mois de novembre.

Taux d'incidence en baisse


Il y a toujours 159 patients admis en réanimation aux Hospices Civils de Lyon.

En revanche, on note une baisse du taux d'incidence (nombre de personnes contaminées pour 100.000 habitants) qui est passé de 830 à 372 en une semaine sur la métropole de Lyon.

Il s'agit peut-être d'un effet du confinement, tout comme la baisse du taux de positivité relevée au centre de dépistage du palais des sports de Gerland, qui s'élève aujourd'hui à environ 10%. Le nombre de personnes venues se faire testées a diminué presque de moitié.



13 décès dans un Ehpad


Grégory Doucet est revenu sur la situation de l'Ehpad Marius Bertrand, rappelant qu'à ce jour, 10 personnes étaient toujours hospitalisées pour Covid. Ce sont 13 résidants qui sont décédés des suite du virus.

Les derniers tests réalisés dans l'Ehpad font état de 35 tests positifs et 30 négatifs, "avec une diminution qui laisse penser que la vague semble derrière nous", a affirmé le maire.

La Ville au chevet des commerces de proximité


45 millions d'euros. Ce chiffre, avancé hier lors du Conseil municipal, représente le coût estimé de la crise sanitaire pour la Ville, "ce qui équivaut pour comparer, à la construction de trois groupes scolaires", a ajouté l'élu lyonnais.

Grégory Doucet a rappelé qu'il avait co-signé une lettre adressée au Premier ministre pour l'alerter sur la situation des plus fragiles. "Il nous faut aussi un état d'urgence des solidarité" a-t-il rappelé.

"Il nous a été reproché en Conseil municipal de ne rein faire pour l'économie locale et les commerces de proximité, je tiens à rétablir quelques vérités", a de son côté avancé Camille Augey, adjointe au commerce.

"Ce sont 3.7 millions d'euros d'exonération concernant les terrasses, 2.3 millions d'exonération de la taxe sur la publicité extérieure, 1 million d'euros d'exonération de redevance pour les marchés, 277.000 euros sur l'exonération des loyers pour les commerces dont le bailleur est la ville de Lyon, 367.000 euros d'exonération sur les kiosques et les manèges", a listé Camille Augey.

Au total, environ 8 millions d'euros ont été consacrés à ces aides.



Des questionnaires ont également été envoyés la semaines dernière pour tous les commerçants lyonnais, afin qu'ils puissent faire remonter leurs inquiétudes. Une nouvelle plateforme doit être créée en collaboration avec LPA, pour permettre au professionnels d'assurer des livraisons décarbonées, à vélo.

Une grève en vue jeudi prochain ?


Interrogé sur le préavis de grève déposé par les agents de la Ville travaillant dans les écoles, le maire a assuré que les discussions se poursuivaient avec les responsables syndicaux.

Ces derniers dénoncent des conditions de travail dégradées, notamment à cause de la crise sanitaire.

"Nous avons entendu leurs inquiétudes, nous espérons trouver une issue d'ici jeudi. Des commandes de masques jetables et en tissu ont été faites", a indiqué le maire.

À noter enfin, un joli succès pour la mise en place du click and collect dans les bibliothèques de Lyon : 7.000 réservations en ligne ont été faites en une semaine.