SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LA COMMISSION SUR LES ABUS SEXUELS DANS L'EGLISE FAIT ÉTAPE À LYON

Mardi 22 Septembre - 09:30

Actu. locale


un prêtre durant une messe - © Pixabay
La Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Eglise se réunit à Lyon ce mardi. La séance est retransmise sur internet et les réseaux sociaux.

Cette commission, créée en 2018 est chargée d'enquêter sur les abus sexuels dans l'Eglise depuis les années 1950, vient de reprendre son tour de France de rencontres publiques, pour continuer à faire connaître sa démarche.

Après avoir mis en place un appel à témoignages auprès de victimes, via une plateforme téléphonique, la Ciase a démarré fin 2019 un tour de France dans plusieurs grandes villes de province, qui avait dû s'interrompre avec la crise sanitaire.

Elle fait donc étape à Lyon, ce mardi à 18h30, à l'Ecole Normale Supérieure. Huit mois après le procès de l'ancien prêtre Bernard Preynat, reconnu coupable d'agressions pédophiles commises entre 1971 et 1991, alors qu'il officiait comme vicaire-aumônier scout à Sainte-Foy-lès-Lyon et condamné à 5 ans de prison ferme.

Cette affaire et sa gestion par l'Evêché de Lyon a également entrainé la chute du cardinal Philippe Barbarin. Poursuivi pour non-dénonciation d'abus sexuels et relaxé à l'issue de son procès, l'ancien archevêque a quitté Lyon en juin dernier.

3000 victimes selon une première estimation provisoire


Par ailleurs, Jean-Marc Sauvé, le président de la Ciase, a annoncé que la Commission allait lancer début octobre "une enquête d'opinion, sur 30.000 personnes, pour prendre la mesure des violences sexuelles commises sur mineurs ou majeurs dans l'ensemble de la société française: dans les cultes, mais aussi dans la famille, l'école, la protection de l'enfance, le sport, les mouvements de jeunesse".

"Ceci nous permettra d'avoir de nouvelles données de quantification et de compréhension des abus sexuels dans l'église catholique dans le contexte plus général des abus sexuels dans la société française", a-t-il expliqué.

"Elle doit nous permettre de dénombrer et mesurer ce qu'ont été les abus sexuels et de rapporter les abus sexuels commis dans le milieu de l'église catholique par rapport aux abus sexuels commis dans l'ensemble de la société française".

Cette enquête, menée sous la direction scientifique de l'Inserm, devrait "durer un mois" et permettra d'avoir "de premières remontées en novembre", a-t-il dit.

L'appel à témoignages, qui a déjà permis de recueillir 6.000 appels, prendra fin le 31 octobre.

La Ciase doit remettre son bilan et ses préconisations fin septembre-début octobre 2021. En juin son président avait fait une première estimation provisoire - une fourchette basse - de l'ampleur de la pédocriminalité dans l'Eglise en France depuis 1950, en affirmant qu'il y avait au moins 3.000 victimes et 1.500 agresseurs.

Ces rencontres publiques, auxquelles ont souvent participé des victimes de pédocriminalité vont se poursuivre à Dijon le 29. Puis ce sera Aix-en-Provence le 1er octobre et enfin Bastia le 5 octobre.

Infos pratiques
Lyon : mardi 22 septembre à 18 heures 30,
à l'Ecole Normale Supérieure (Espace Mérieux - Place de l'Ecole, 69007 Lyon)
Pour rejoindre la réunion en virtuel à l'heure convenue, cliquer sur le lien suivant : https://us02web.zoom.us/j/85408678993