SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

FOOT : UN AUTRE CHAMPION DU MONDE BIENTÔT EN PRISON ?

Mercredi 13 Octobre - 15:45

Justice


Le défenseur de l'équipe de France, Lucas Hernandez. - © ????? ??????
Le défenseur de l'équipe de France, Lucas Hernandez, doit se rendre en Espagne en vue d'être incarcéré en prison.

D'après les informations du quotidien AS, Lucas Hernandez est cité à comparaitre en Espagne le mardi 19 octobre, en vue d'une incarcération.

Quels sont les faits qui lui sont reprochés ?


Le défenseur de l'équipe de France et du Bayern Munich - champion du Monde 2018 - aurait enfreint une ordonnance restrictive contre sa petite amie Amelia de la Osa Lorente. Les faits remontent à 2010, alors que ce dernier évoluait à l'Atlético Madrid. À la suite d'une altercation, le couple avait échangé des coups en pleine rue.

En 2017, le tribunal de Madrid les avait condamnés à 31 jours d'intérêt général et une interdiction de s'approcher ou de communiquer pendant six mois. Des règles que le couple n'avait pas respectées, puisqu'il est parti en lune de miel quelques mois seulement après cette décision de justice.

En 2018, une peine d'un an de prison avait été prononcée contre le footballeur pour le non-respect de ces interdictions. Lucas Hernandez s'était vu refuser une demande de suspension ou de modification de peine en travaux d'intérêt public.

Il pourrait éviter la prison


Le tribunal de Madrid lui a donc ordonné de se présenter en Espagne le 19 octobre, en vue de choisir la prison dans laquelle il sera incarcéré.

Néanmoins, la presse espagnole indique que le joueur pourrait ne rester que quelques jours derrière les barreaux, voire ne pas être incarcéré, suivant le temps que mettra son appel à être examiné.

En Espagne, lorsque les tribunaux refusent une mesure alternative d'emprisonnement (comme c'est le cas ici), la personne condamnée est envoyée en prison et, si l'appel est maintenu, elle est libérée, précise AS. Affaire à suivre...

Pour rappel, Benjamin Mendy, également champion du Monde avec les Bleus en 2018, est lui placé en détention provisoire depuis plusieurs semaines en Angleterre pour une affaire de viols et agressions sexuelles.